Finalement, The Office a été un énorme succès aux USA ; j’ai expliqué pourquoi je pensais que cette série allait être difficile à adapter, et j’avais donc tort. Je n’ai pas vu la version américaine, mais il est clair que cette forme d’humour s’exporte bien. C’est maintenant au tour de la France de l’adapter, et bien entendu, je me demande comment ils vont s’y prendre. La vie au bureau est complètement différente au Royaume-Uni et en France ; par exemple, d’après ce qu’on me dit, les collègues de bureau sortent rarement ensemble de l’autre côté de la Manche, tandis qu’au Royaume-Uni, aller boire un verre après le travail est pratiquement obligatoire le vendredi soir. Si l’on en croit Yahoo! Actualités, « dans « Le bureau », adapté de la série britannique « The Office », François Berléand a « réinventé à partir du texte » le personnage du patron de l’entreprise. Les références à la culture britannique ont été gommées, mais « les malaises que peuvent éprouver des employés face à des blagues stupides de leur patron » restent universelles, selon M. de la Patellière. »
J’ai hâte de voir le résultat !

De | 2016-10-18T15:50:34+00:00 10 février 2006|Culture|1 commentaire

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

Un commentaire

  1. Hazel mars 10, 2006 à 5:01

    J’ai également hâte de voir le résultat. Je connais les trois saisons de “the office” par coeur (enfin, les deux saisons + la spéciale noël). D’ailleurs, tout ce que fait Ricky Gervais, j’adore. De son stand up, jusqu’à son dernier Podcast, ne parlons même pas de “the extras” qui est de génie.
    Pour la version française, c’est le duo de réalisateurs “bruno et nico” qui vont le réaliser. Ils ont fait “message à caractère informatif” sur canal. J’avoue n’en avoir pas encore vu. Mais j’ai peur qu’ils loupent la coche sur “the office”.
    Il faut oublier le temps de Benny Hill, et de Mr Bean. (même si on en reste nostalgique). L’humour anglais a évolué. On est rentré dans un nouvel ère d’humour. Aux US, on retrouve du même style: “arrested development” ou “curb your enthusiam” (Que je conseille vivement). Le nouvel humour est un humour à subtilités. Jusqu’alors, la France n’a jamais connu ce type d’humour. Il se peut que s’ils respectent ce nouveau ton, le public français n’y adhère pas ou au contraire, s’ils le font à la sauce française, ils tuent tout le charme, et la précision de l’original. Voilà, le coeur du débat et la grande question que doivent se poser les réalisateurs. Lorsqu’on regarde ce que le stand-up fait en France. Tomer Sisley (que je trouve bon) a encore du mal à accrocher le grand public. Parfois en humour, j’ai l’impression qu’en France, il faut qu’il soit écrit le message en bas de l’écran: “attention, voici une vanne, vous pouvez maintenant rigoler”…

Les commentaires sont fermés.