Qu’ont en commun un pied-de-mouche, un point exclarrogatif et une esperluette ? Ce sont tous des signes typographiques et ils sont tous décrits dans wikipédia. Très intéressant.

De | 2016-06-08T13:50:29+00:00 3 novembre 2006|Le coin technique|2 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

2 Réaction

  1. jean-paul novembre 3, 2006 à 8:54

    Très intéressante aussi la genèse de l’arobase – devenue aujourd’hui symbole de l’Internet – et son parcours véritablement “historique.” On apprend tout cela à
    http://www.arobase.org/culture/arobase.htm

  2. pKp novembre 25, 2006 à 1:09

    Personnellement, mes chouchous sont le point exclarrogatif ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_exclarrogatif )et le point d’ironie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_d%27ironie ). Il fallait y penser 🙂

Les commentaires sont fermés.