Qui est Tonton ? Et le petit Nicolas ? Qu’est-ce qu’une raffarinade ? Ou un éléphant (sur la scène politique) ? Que signifient ces termes, qu’on peut lire dans la presse française, et quelle est leur origine ? Fastoche pour la plupart d’entre vous, mais je pense que les lecteurs et lectrices anglophones vont se gratter la tête un moment.
RÉPONSES
Tonton = François Mitterrand, ainsi appelé car c’était son nom de code durant la deuxième guerre mondiale, mais il existe d’autres hypothèses.
Le petit Nicolas = Nicolas Sarkozy, en référence au personnage de Goscinny (sans doute parce que Sarkozy n’est pas très grand).
Raffarinade = perle de Jean-Pierre Raffarin, premier ministre de 2002 à 2005. Ma préférée : « L’eau tiède n’est ni chaude, ni froide ».
Éléphant = grosses pointures du parti socialiste, qui participent à la vie politique depuis très, très longtemps.

De | 2016-10-18T15:50:37+00:00 5 janvier 2006|Culture|6 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

6 Réaction

  1. Dominique janvier 6, 2006 à 10:06

    Mmmmh… Un Français ordinaire sait qui sont les éléphants, mais je crois que bien rares sont ceux qui connaissent l’origine de l’expression qui remonterait au congrès de Grenoble du PS en 73 où la commission de résolution (celle qui est chargée de faire la synthèse entre les motions) aurait été nommée ainsi par allusion au poème d’Hérédia « parce que c’est l’heure où les éléphants vont boire ». L’explication me semble néanmoins un peu controuvée ou postérieure, et la simple allusion aux poids lourds peut suffire.

  2. céline janvier 6, 2006 à 10:15

    Super ! Je n’étais en fait pas sûre de l’origine d’éléphant dans ce contexte, un grand merci donc pour cette explication !

  3. Xavier Kreiss janvier 7, 2006 à 10:21

    Le Petit Nicolas?
    Difficile d’expliquer à nos amis britanniques. Mais la série d’histoires de Goscinny (illustrations de Sempé) a ceci de commun avec beaucoup de livres en anglais: elle est lisible par les enfants, mais fait aussi rire les adultes.
    Pour ceux de la jeune génération qui ne connaîtraient pas, voir
    http://www.goscinny.net/prog/fr_lpn.htm
    ou encore :
    http://asterixinteractif.free.fr/divers/petit_nicolas.htm
    Encore aujourd’hui, un régal.

  4. Xavier Kreiss janvier 7, 2006 à 10:23

    Evidemment, pas facile d’expliquer que le nom a été repris dans une émission satirique pour la marionnette de Sarko.

  5. Dominique janvier 11, 2006 à 1:17

    Mais non ! Tonton ne vient pas de la Seconde Guerre mondiale, puisque son faux nom était Morland à l’époque. Tonton était le nom de code du président donné par le service de sécurité de l’Élysée lors des déplacements. Il avait été révélé par la presse vers 83 ou 84, il me semble que cela faisait suite à l’affaire des Irlandais de Vincennes.

  6. céline janvier 11, 2006 à 1:24

    Dominique : tu es absolument sûr ? Les avis semblent diverger sur ce point… je ferai une petite recherche dès que j’aurai une minute pour confirmer ou non.

Les commentaires sont fermés.