The morning grey had given way, in the sudden English fashion, to a brilliant, gelid afternoon.

Zoë Heller, Chronique d’un scandale

Gelid, adjectif
Très froid; glacé.
Du latin gelidus, glacé, dérivé de gel(um), gel, froid.
J’adore me faire surprendre par un mot insolite au détour d’une phrase. Je n’avais jamais rencontré gelid et ce mot m’a ravie, sans doute parce qu’il commence de manière familière, comme pas mal de mots français issus de gelum, mais se termine de façon plus surprenante. Je le trouve beaucoup plus évocateur que ses synonymes freezing, bitter ou icy, mais c’est sans doute parce ceux-ci sont beaucoup plus courants et me laissent dorénavant un peu froide.

De | 2016-04-08T14:00:22+00:00 18 juin 2007|Mots|2 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

2 Réaction

  1. Anacharsis le Jeune juin 19, 2007 à 4:49

    J’aime bien glibly, un mot qui a un faux air d’invention de Lewis Carroll (dans le genre de slithy)…

  2. Gilles juin 19, 2007 à 7:05

    Gelid fait partie de ces mots assez rares mais pas trop avec lesquels je m’amuse à évaluer rapidement la richesse d’un dictionnaire anglais-français qui me tombe sous la main…

Les commentaires sont fermés.