Mon « collègue » Paul consacre un billet au lancement de Kindle, le lecteur de livres électroniques d’Amazon, qui porte le même nom que sa compagnie. Il a du mal à croire au succès de ce nouveau périphérique mobile et je partage son sentiment. Le format numérique est peut-être en train de conquérir le monde de la musique, mais je doute qu’il arrive à remplacer nos bons vieux livres, d’autant que le Kindle n’est vraiment pas beau.
Vidéo de présentation d’Amazon

De | 2016-04-08T13:56:05+00:00 21 novembre 2007|Le coin technique|4 Comments

À propos de l'auteur:

Celine

Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

4 Réaction

  1. jean-paul novembre 22, 2007 à 8:15

    Remplacer, peut-être pas, mais être adopté par des millions de lecteurs, je n’en doute pas un seul instant car la souplesse d’utilisation de Kindle semble remarquable: téléchargement (n’importe où) d’un nombre illimité d’ouvrages (imaginez que vous ayez une furieuse envie de lire Paradise Lost de Milton ou la Bible en javanais un samedi à minuit. Pas question d’attendre lundi pour acheter ces ouvrages en librairie. La solution: un téléchargement immédiat), coût nettement plus faible de la version numérique, facilité de transport (rien de plus lourd que des bouquins dans une valise), facilité de lecture (pour ceux qui ont besoin de lunettes ;-), aucun stockage matériel, etc. La presse du jour en appuyant sur un bouton et une économie considérable de papier (autant d’arbres épargnés). J’avoue être conquis, mais j’attends avant d’acheter car il ne fait aucun doute que des versions bien plus perfectionnées, mises au point par des concurrents, ne vont pas tarder à voir le jour.

  2. céline novembre 23, 2007 à 12:29

    On dirait que nous avions tous les deux raison ! http://blogs.guardian.co.uk/technology/2007/11/22/kindle_sells_out_press_coverage_continues.html nous dit qu’Amazon est déjà en rupture de stock, mais que les usagers sont plutôt mécontents de ce produit.

  3. Abie novembre 28, 2007 à 11:37

    Il me semble que les conditions d’utilisation font froncer les sourcils à beaucoup de gens, comme le souligne cette petite BD :
    http://www.geekculture.com/joyoftech/joyarchives/1036.html

  4. Gertrude novembre 30, 2007 à 10:14

    Quel design. On dirait un minitel 😀 Je ne doute pas que Kindle trouvera acquéreur… même si je pense que sa durée de vie sera brève. Nos compagnons high tech sont plutôt orientés vers la concentration de fonctions (téléphone, appareil et album photo, lecteur internet, suite bureautique, console de jeu…).

Les commentaires sont fermés.