Comme je travaille régulièrement avec des autorités locales qui tentent désespérément de résoudre le gros problème que représentent les déchets dans la région, je connaissais le terme nimby (Not In My Back Yard = pas dans mon arrière-cour), qui décrit les gens qui refusent qu’on construise près de chez eux (surtout pas des équipements de traitement des déchets). Je viens d’en apprendre un nouveau pour ceux et celles qui ont des opionions légèrement plus extrêmes : banana (Build Absolutely Nothing Anywhere Near Anyone = ne jamais rien construire nulle part à proximité de quiconque). On se passe d’explications.

De | 2016-04-08T14:00:22+00:00 26 juin 2007|Mots|3 Comments

À propos de l'auteur:

Celine

Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

3 Réaction

  1. Xavier Kreiss juin 26, 2007 à 3:17

    Super!
    Le texte de Céline a éveillé ma curiosité, et j’ai fait une mini-recherche sur la toile. Plusieurs sites publient des acronymes de ce genre, qui ont trait à la construction immobilière etc. En plus de Nimby et de banana, on trouve notamment:
    NUMBY: not under my back yard (pas de tunnels, de conduites souterraines, etc)
    NOPE : not on Planet Earth
    LULU : tous travaux ou projets auxquels les habitants d’une localité sont opposés. Veut dire, semble-t-il, “locally unwanted land use.”
    Et mon acronyme préféré:
    CAVE: désigne ceux qui ne veulent pas de travaux du tout. Rien, vous dis-je! Veut dire “citizens against virtually everything”.
    Comme le disait le regretté Pierre Dac: « contre tout ce qui est pour, et pour tout ce qui est contre ! »

  2. Dominique juillet 10, 2007 à 3:35

    Les architectes déchaînent les colères… Je rappellerai que le nom architekt est une insulte en Belgique, que l’on y a inventé le concept de bruxellisation ou construction d’immeubles modernes immondes à la place d’anciens fort beaux. Le créateur de James Bond a aussi donné le nom d’un de ses voisins à un méchant : Goldfinger. Ce dernier était architecte et Ian Fleming ne supportait pas sa maison (en plus de ses opinions communistes).

  3. céline juillet 10, 2007 à 5:05

    En effet ! Deux projets suscitent la colère tout près de chez moi : celui de Frank Gehry http://www.linternaute.com/savoir/les-tours-les-plus-etonnantes-du-monde/le-king-alfred-center-de-hove.shtml et une tour d’observation sur le site du défunt West Pier : http://www.worldarchitecturenews.com/index.php?fuseaction=wanappln.projectview&upload_id=309
    J’adore les deux…

Les commentaires sont fermés.