La reine d’Angleterre, Elisabeth II, chef de l’État français. Une proposition farfelue aujourd’hui. Pourtant, selon la BBC, cette hypothèse aurait été proposée par Guy Mollet, président du Conseil de la IVème République, dans les années 50.
Selon Denis MacShane, ancien ministre européen : « La France et l’Angleterre me font penser à un vieux couple marié : ils rêvent souvent de s’entretuer, mais divorcer ne leur viendrait pas à l’esprit. »
C’est pas touchant ?

De | 2016-04-07T20:05:53+00:00 17 janvier 2007|Culture|2 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

2 Réaction

  1. Dominique janvier 21, 2007 à 12:23

    J’ai commis un billet aussi sur le sujet parce que ce n’était pas la première fois qu’il y avait eu une volonté d’union : la précédente, c’était en 1940 quand Jean Monnet (le futur père de la CEE) avait été envoyé à Londres pour coordonner l’effort de guerre.

  2. Bela janvier 22, 2007 à 2:54

    J’ai entendu toute une émission là-dessus sur BBC Radio 4, l’autre jour: j’ai été complètement suffoquée. Les officiels français interviewés dans le cadre de l’émission étaient hilares. On aurait dit un poisson d’avril.

Les commentaires sont fermés.