Lorsque j’ai écrit mon billet sur « Spring », je suis tombée sur l’expression « to be no Spring chicken » (traduction littérale : ne pas être un poulet du printemps). Je l’ai traduite mentalement en « ne plus être tout jeune », mais je savais qu’il existait un meilleur équivalent. En route vers le bureau ce matin, j’écoutais « On refait le monde », l’émission de RTL (vivent les podcasts !), lorsque l’un des journalistes a dit de Bayrou que « ce n’est pas un perdreau de l’année ». La traduction parfaite de « to be no Spring chicken » !
Autre expression liée à un autre type de volaille, qui est cruellement d’actualité pour moi : « to go cold turkey » (traduction littérale : « aller dinde froide », elle veut dire « être en manque »). Cet après-midi, je vais me faire arracher deux dents de sagesse sous anesthésie générale et on m’a donc ordonné de ne boire ni café, ni thé ce matin. Et de ne rien manger après 8 h. C’est pas la joie. Allez, redonnez-moi le sourire, trouvez-moi une traduction plus originale que le légèrement ennuyeux « être en manque » pour « cold turkey ».

De | 2016-04-08T13:40:52+00:00 25 avril 2007|Expressions idiomatiques|9 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

9 Réaction

  1. de la Farce avril 25, 2007 à 1:04

    les frissons, il me semble que c’était dans une chanson de renaud (?) “4 heures du mat j’ai les frissons”, rapport à la chair de poule.
    Bien, ton blog!
    Dindonne

  2. de la Farce avril 25, 2007 à 1:12

    Mais je ne pense pas que cela suffira à te redonner le sourire, quand tu sortiras des vapes. D’ailleurs, étonnant, la générale: cette extraction se fait sous anesthésie locale, et une à la fois, que je sache (et que j’ai subi). En tout cas je te tiens les pouces, puisque tu ne peux guère serrer les dents en ce moment…

  3. marianne avril 25, 2007 à 3:58

    En être réduite à sucer des cailloux ? Nan, c’est pas tout à fait ça, je pense que tu as le droit de boire de l’eau… allez bon courage !

  4. céline avril 25, 2007 à 6:24

    On m’a donné le choix entre deux extractions séparées sous anesthésie locale et deux extractions à la fois sous anesthésie générale. J’ai choisi la deuxième option pour me faire chouchouter !

  5. albie avril 27, 2007 à 2:59

    Comme toi, je suis traductrice indépendante expatriée en Angleterre et ta question a piqué ma curiosité ! J’ai effectué qq recherches pour tenter de trouver un équivalent un peu plus intéressant à l’expression “to go cold turkey” et alléger par la même occasion tes souffrances mais en vain… En revanche, il semblerait que son sens exact ne soit pas “être en manque” mais plutôt “arrêter brutalement sans aucune aide” (tabac ou drogues) même si certains dictionnaires s’accordent pour dire que l’expression peut également qualifier les symptômes de manque observés suite à l’arrêt d’une drogue : http://dictionary.reference.com/browse/cold%20turkey (ce lien nous donne aussi la signification étymologique de l’expression anglaise). Bon rétablissement !

  6. melissa avril 28, 2007 à 3:55

    Je veux juste vous donner une traduction pour . Peutêtre (arreter net de faire quelquechose)?

  7. Anacharsis le Jeune avril 29, 2007 à 12:02

    J’espère que votre plan a fonctionné… vous méritez bien d’être chouchoutée!
    Meilleurs voeux de rétablissement!

  8. céline avril 30, 2007 à 9:35

    Merci ! Cette opération, quelle déception, quand même. Tellement indolore que j’ai fini par travailler depuis chez moi… Rendez-vous compte, j’ai dû FAIRE SEMBLANT d’avoir mal pour être exemptée de tâches ménagères.

  9. Julie mai 6, 2007 à 12:59

    À part dans le Robert & Collins, je n’ai jamais rencontré “to go cold turkey” dans le sens d’être en manque.
    C’est un peu tard, mais, dans certaines circonstances, on pourrait traduire par “du jour au lendemain”… quand on arrête de fumer, par exemple.

Les commentaires sont fermés.