Blogging translator
Diario di un traduttore
Pasión por la traducción
Thoughts on translation
Las palabras son pistolas cargadas
Freelance translators from scratch
*Nouveaux pour moi !

De | 2016-10-18T15:49:29+00:00 19 février 2008|La traduction freelance|5 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

5 Réaction

  1. Elisabeth mars 27, 2008 à 10:52

    Bonjour,
    Je lis votre rubrique sur les nouveaux blogs de traduction, ainsi que votre blog dans sa globalité qui est vraiment très bien! Je suis moi-même au tout début de mon projet de me mettre à mon compte en tant que traductrice, après une expérience de 10 ans en entreprises (dont 8 ans en Espagne), et ma question qui peut paraître toute bête et très basique sûrement est celle-ci: j’ai créé mon blog (et suis en train de créer les différentes rubriques), mais JE N’ARRIVE PAS A LE REFERENCER, A LE FAIRE APPARAITRE DANS LES MOTEURS DE RECHERCHE COMME GOOGLE par exemple. Que dois-je faire? Je suis un peu désespérée, car personne ne peut voir mon site, sauf en tapant le nom du blog dans la fenêtre “WEB”. Quelqu’un peut-il me donner un tuyau pour ce “détail” informatique qui bloque mon projet? Merci beaucoup de vos conseils et de votre aide!

  2. Frans de Graaf mars 28, 2008 à 11:12

    Mais quand nous fûmes dans la rue des Escargots, le calme nous revint. La nuit était humide, les vieilles masures décrépites se prêtaient l’épaule au-dessus de nous ; la lune brumeuse laissait tomber de sa quenouille un fil d’argent, qui serpentait en zigzag dans la rigole sombre, et tout au loin, un chat battait sa femme, qui pleurait et gémissait à vous fendre l’âme!
    Bonjour Céline, je suis impressionné par votre dynamisme et sens d’initiative comme le montre votre website et je me demande si vous pouvez m’aider avec un petit problème de traduction. Le passage en-haut date de 1859 et vient de “Le chant de la tonne” de Erckmann-Chatrian, que je traduis actuellement en néerlandais. Personne ne peut me dire ce qui se passe exactement dans “un chat battait sa femme”. Est-ce que vous avez une idée?
    Un très grand merci d’avance et bonne chance!
    Frans

  3. céline avril 1, 2008 à 3:39

    Pardon d’avoir mis tant de temps à répondre, mais c’est la folie en ce moment.
    Elisabeth : ce que tu décris me semble tout à fait normal. Il faut du temps pour se « faire un nom » sur l’interweb. Plus tu auras de liens entrants, plus tu ajouteras du contenu à ton site, plus les moteurs de recherche te remarqueront. En ce qui concerne Google, il est vain d’essayer de comprendre exactement comment le référencement fonctionne. Patience donc !
    Frans : honnêtement, sans connaître l’œuvre, il est difficile de répondre. Peut-être est-ce un accès de surréalisme de la part de l’auteur qu’il faut prendre littéralement ?

  4. Elisabeth avril 6, 2008 à 8:04

    Merci beaucoup de ta réponse Céline! C’est très gentil de ta part. En fait j’ai changé de blog, et maintenant j’apparaît sans problème! Les mystères de l’informatique… Il est vrai que j’ai aussi mis pas mal de liens dans mes textes, ceci expliquant peut-être cela.
    A bientôt!

  5. Guillaume de Brébisson juin 19, 2008 à 4:00

    Bonjour,
    et avant tout, félicitations pour ce blog si intéressant et déjà si ancien. Pour moi qui démarre le mien, c’est ce qui semble le plus impressionnant. Parvenir à écrire des billets intéressants aussi souvent sur une aussi longue période… Encore Bravo! Et je me permets de donner l’adresse du blog sur la traduction dont je m’occupe : http://blog.anyword.fr. Je serai heureux que vous veniez le lire un de ces jours.
    A bientôt,
    Guillaume de Brébisson
    Anyword

Les commentaires sont fermés.