Deux liens intéressants envoyés par Jean-Paul et Audrey – merci à vous deux.
Le premier, un essai sur la relation entre traducteur et auteur et sur la traduction en général. Il est écrit dans une langue superbe. Citation notable : « Traduire, c’est exécuter une danse pieds et poings liés. »
Le deuxième est une lettre de l’Association des traducteurs littéraires de France à la ministre de la culture au sujet de l’appel d’offres passé pour la traduction automatique, sans aucune intervention humaine, des sites du ministère de la culture. Incroyable.

De | 2016-10-18T15:49:26+00:00 20 juin 2008|Culture|3 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

3 Réaction

  1. Fiona juin 20, 2008 à 11:12

    L’article est en effet très bien écrit et très intéressant! Ce qui me gêne est le fait que la traductrice dit parler mal le hongrois, et que ce n’est pas grave, cela arrive souvent parmi les traducteurs. Là j’ai envie de dire: wwhhhaaatt???!!! Je ne vois pas comment on peut traduire une langue moderne sans en maîtriser soi-même toutes les subtilités… Peut-être est-ce de la modestie de sa part?
    En tous cas, c’était très amusant, comment elle décrit la haine qu’elle a parfois pour l’auteur de ses textes (haine que je connais, hors du cadre littéraire)…!

  2. Gertrude juin 21, 2008 à 8:39

    C’est vraiment du grand n’importe quoi cet appel d’offres…

  3. Audrey juin 23, 2008 à 11:48

    Superbe découverte, cette revue des ressources. Merci!

Les commentaires sont fermés.