Comment traduire compared with en français ? Plusieurs options s’offrent à vous, mais attention au calque !

Le participe passé du verbe comparer peut être utilisé comme adjectif en début de phrase. Il établit alors une comparaison entre le nom qui suit et le sujet de la proposition principale, avec lequel il s’accorde en genre et en nombre puisqu’il s’y rapporte.

Exemples :

Comparée à l’érable, l’épinette donne un bois de piètre qualité.

Comparés à ma fille, qui n’a reçu aucune formation musicale, les enfants de ma sœur, qui jouent tous d’un instrument, réussissent mieux en mathématiques.

Néanmoins, l’emploi adverbial (donc INVARIABLE) du participe passé comparé à ou avec est un calque de l’anglais compared to ou with et doit être évité.

On utilisera plutôt comparativement à, en comparaison avec, par comparaison avec, si on compare avec.

Exemples critiqués :

Comparé au dernier recensement, les allophones sont plus nombreux à Montréal.

– Je m’en suis bien sortie comparé à la première fois.

Comparé à la dernière saison, ces oranges sont beaucoup moins juteuses.

On écrira plutôt, par exemple :

En comparaison avec le dernier recensement, les allophones sont plus nombreux à Montréal.

– Je m’en suis bien sortie si je compare avec la première fois.

Comparativement à la dernière saison, ces oranges sont beaucoup moins juteuses.

On peut construire le verbe comparer avec à ou avec : on dira ainsi comparer une chose à une autre ou comparer une chose avec une autre.

Banque de dépannage linguistique

De | 2016-10-18T15:49:29+00:00 6 mars 2008|Le coin technique|6 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

6 Réaction

  1. Gertrude mars 6, 2008 à 7:19

    Je suis probablement à côté du sujet, mais il me semble que l’on évitera d’utiliser “Comparé à / avec” de manière naturelle, la formule n’étant pas très jolie. Non ?

  2. céline mars 7, 2008 à 7:58

    « Comparé à » en début de phrase ne me choque pas du tout mais peut « faire lourd » dans certains contextes, je pense que c’est une question de préférence stylistique.

  3. Bénédicte mars 7, 2008 à 8:49

    Merci Céline, ces infos sont très utiles!

  4. Thomas-Xavier mars 8, 2008 à 7:52

    Je trouve toutes les solutions proposées très formelles… Selon le contexte, ça peut être adapté, mais par exemple dans la deuxième phrase, on est clairement selon moi dans un registre de langue assez familier qui ne justifie pas cette formalité (pour autant qu’on puisse le dire en ne disposant que d’une phrase française et pas d’un original anglais pour fixer une référence.)
    Par ailleurs, je pense qu’il ne faut pas négliger les solutions qui changent la structure de la comparaison pour préserver le sens et donner une plus grande fluidité à la phrase.
    Les formes dominantes de comparaison en française me semblent être soit temporelles, soit la structure « plus/moins … que » ; mais je ne suis qu’un amateur en matière de traduction et même pas un professionnel du français…
    Par exemple :
    – les allophones sont plus nombreux à Montréal depuis le dernier recensement ;
    – je m’en suis bien sortie par rapport à la première fois (je m’en suis mieux sortie que la dernière fois ?) ;
    – ces oranges sont beaucoup moins juteuses que celles de la saison dernière. (Ces oranges sont beaucoup moins juteuses que l’année dernière ?)
    Qu’en pensent tous les vrais professionnels qui hantent ces lieux ?

  5. céline mars 8, 2008 à 2:42

    Elles sont peut-être très formelles, mais c’est en général le style que j’utilise dans mes traductions, pour lesquelles le style familier est rarement adéquat. Et bien entendu, cette série d’exemples ne visait pas à suggérer que ce sont les seuls choix possibles ; la beauté (et la difficulté) de la traduction, c’est la myriade de possibilités que nous offre le langage pour exprimer une idée.
    Toutes les solutions que tu proposes sont parfaitement valables, mais le contexte peut parfois exiger que la traduction conserve l’idée de comparaison directe entre deux groupes/objets/états etc. Par exemple, dans le passage qui a inspiré ce billet, le concept de comparaison rigoureuse de deux groupes soumis à une même étude était central et il aurait été impropre et difficile d’utiliser une structure plus « libre ».
    En tous cas, chapeau l’amateur !

  6. Guy mai 11, 2008 à 1:10

    “Comparé à” est tout à fait juste à une seule condition : il faut que “comparé” se rapporte – et donc soit accordé – au sujet principal de la deuxième proposition.
    Ainsi, si
    “Comparé au dernier recensement, les allophones sont plus nombreux à Montréal.”
    choque, c’est parce que ce ne sont pas les allophones qui sont comparés, c’est le nouveau recensement. Il faut juste s’assurer que la proposition antéposée soit grammaticalement correcte, et le problème est réglé.
    Exemple correct : Comparée à votre voiture, la mienne paraît petite.
    C’est bien “la mienne” qui est comparée.

Les commentaires sont fermés.