Je suis débordée de travail en ce moment, mais je tiens à parler de cette dernière perle de George Bush, fortement relayée par les utilisateurs de Twitter. Pendant sa dernière conférence de presse, il a dit : « At times you misunderestimated me » (savant mélange de deux mots : misunderstand et underestimate, qu’on pourrait traduire par « vous m’avez parfois sous-mésestimé » – si vous trouvez une meilleure traduction, prière de m’en faire part dans les commentaires). C’est un terme qu’il a utilisé pour la première fois en 2000 et il me plaît beaucoup : serait-ce le mot qui résume parfaitement le 43e président des États-Unis ?
(via jamesward)

De | 2016-04-08T14:00:20+00:00 13 janvier 2009|Mots|4 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

4 Réaction

  1. Richard St-Pierre janvier 13, 2009 à 5:41

    En fait, ne faudrait-il pas plutôt dire : Vous m’avez parfois mal sous-estimé?

  2. céline janvier 13, 2009 à 5:44

    Bonne idée, mais on perd le concept de « l’incompris ».

  3. Richard St-P janvier 13, 2009 à 6:16

    Vous avez raison, et votre proposition a l’avantage de conserver l’espèce d’embrouille lexicale propre au personnage.

  4. Spot 14 janvier 18, 2010 à 4:17

    A mes yeux le “mis” (certainement pris de misunderstood, incompris) ne peut pas s’adresser à la sous-estimation en elle même, mais à ce que tout le monde pensait de lui… Il a donc été incorrectement sous-estimé. Je propose donc “J’ai été incorrectement (voire injustement, selon le context) sous-estimé”

Les commentaires sont fermés.