Un traducteur débutant dans le métier m’a demandé conseil : il a reçu des offres de travail, mais à des tarifs extrêmement bas (0,02 € le mot). Il a refusé et se demande maintenant s’il a bien fait.
Ma réponse est simple : si tu penses que le tarif est trop bas, c’est qu’il l’est, et il faut dire non. Utilise un outil comme le calculateur de tarif pour décider d’un prix qui te permettra de vivre comme tu le souhaites et tiens-t’y. Baisser ses tarifs ne mène jamais à rien de bon. J’aurais beaucoup à dire sur ce sujet, mais je suis débordée de travail, alors voici quelques billets de collègues pleins d’excellents conseils. N’hésitez pas à en partager d’autres dans les commentaires, surtout s’ils sont en français.
Les tarifs de la traduction technique
Negotiating: art, not science
Supplier or demander?
Handling clients who ask for low rates
9 factors to consider when determining your price
Low rates for beginners