Le premier ministre britannique Gordon Brown est au centre d’une controverse depuis qu’il a qualifié de « bigot » une retraitée qui venait de remettre en cause sa politique d’immigration. Le chef du parti travailliste a choisi un mot très intéressant :

1590, du Fr. « bigot » (12c.), ou « faux dévot », en ancien français. C’est censé être une insulte adressée aux Normands. Une vieille théorie (qui n’est pas acceptée de tous) veut qu’elle vienne de leur usage fréquent du juron de l’ancien anglais bi God. C’est plausible lorsqu’on considère que les Anglais étaient surnommés « goddamns » dans la France de Jeanne d’Arc et que les Américains servant en France pendant la Deuxième Guerre mondiale étaient affublés du sobriquet « sommobiches » (corruption de son of a bitch). L’utilisation la plus ancienne de ce mot en français (12e siècle) fait référence au peuple de la Gaule du Sud (la proximité phonétique a mené à la théorie douteuse que ce mot est dérivé de « Visigoth »). L’espagnol bigote (moustache) est une autre source possible, mais l’explication de son sens laisse à désirer. En anglais, sa définition la plus ancienne est « bien-pensant hypocrite », désignant notamment les femmes, peut-être sous l’influence de Beguine. Le sens s’est élargi dans les années 1680 aux opinions autres que religieuses.

Etymonline

Ce terme désignait donc à l’origine un Tartuffe, mais il désigne dorénavant tout partisan ou croyant fanatique ; une personne caractérisée par l’obstination, l’intolérance ou les convictions partisanes (Oxford English Dictionary). La traduction française pourrait être « sectaire ».
Espérons que les chefs des trois principaux partis politiques pourront clarifier ce qu’il en est vraiment de l’immigration au Royaume-Uni pendant le débat de ce soir.

De | 2016-10-18T15:48:51+00:00 29 avril 2010|Mots|6 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

6 Réaction

  1. AL mai 11, 2010 à 3:08

    Je m’étonne qu’on veuille absolument traduite ce mot qui existe tel quel dans la langue française!
    ex. dans le Larousse:
    bigot, bigote
    adjectif et nom (origine germanique)
    Qui est d’une dévotion étroite et excessive : Une femme bigote. Un bigot.

  2. céline mai 12, 2010 à 10:06

    Merci AL, mais cette définition ne correspond pas exactement à l’utilisation de “bigot” en anglais, qui ne s’applique pas uniquement aux personnes dévotes : son sens s’est considérablement élargi et c’est pour cela que le mot français “bigot” ne conviendrait pas dans ce contexte précis.

  3. Crug mai 14, 2010 à 10:52

    Moi aussi, je me suis creusé la tête pour une trad en Fr depuis la gaffe de Gordon Brown et sectaire m’est venu à l’esprit mais ne me satisfait pas pleinemnt car cet adj n’est pas vraiment utilisé en Fr pour traiter les gens de qq chose comme c’est le cas pour “bigot”( ” espèce de sectaire, va!” !?!). Je pense que ds le même contexte, un politicien Fr aurait dit un truc du genre: “elle est vraiment étroite d’esprit cette bonne femme “, mais ce nest pas aussi lapidaire!

  4. céline mai 14, 2010 à 11:06

    Oui, j’aime bien “étroite d’esprit”. Dans le même ordre d’idée, on pourrait aussi dire “Qu’est-ce qu’elle est bornée”. La concision de l’anglais est souvent impossible à rendre en français, mais c’est pas grave, ça nous occupe !

  5. Abie juillet 16, 2010 à 1:19

    Suis-je la seule à avoir l’impression que le terme “bigot” est utilisé au Etats-Unis comme une espèce de litote pour “raciste” ?

  6. Vieux croco février 1, 2011 à 7:06

    Ben oui, “raciste”.
    Personne pleine de préjugés, qui refuse l’autre.
    Sectaire, oui. Bornée, étroite d’esprit, parfois.
    Mais rien à voir avec une grenouille de bénitier ou une punaise de sacristie!
    … tant qu’il y aura des faux-amis.

Les commentaires sont fermés.