vineyardJ’ai passé d’excellentes fêtes de fin d’année chez mes parents, qui ont récemment déménagé près de Bordeaux, dans l’Entre-Deux-Mers, au milieu des vignobles et des châteaux. Nous avons repris l’avion samedi. Ma mère étant toujours inquiète quand je voyage, surtout quand le temps est mauvais, elle est allée vérifier sur l’Internet que notre vol était bien parti de Bordeaux. Elle a saisi notre numéro de vol sur le site de KLM et un mot s’est affiché : Departed. Elle a deviné que cela voulait dire qu’il avait décollé, mais a utilisé Google Traduction pour vérifier. Voici ce qu’elle a obtenu : défunt, disparu. Mortelle, la traduction en français. Vous croyez qu’elle devrait mettre Google au tribunal pour traumatisme émotionnel ?
Bonne année 2010 tout le monde !

De | 2016-04-08T14:00:20+00:00 4 janvier 2010|Mots|5 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

5 Réaction

  1. Sabine janvier 4, 2010 à 12:32

    Peut-être bien, surtout qu’il est établi depuis plus de dix ans que les traductions automatiques pèchent par absence d’intégration du contexte dans leurs réponses…
    Ou sinon, elle peut consulter un vrai dictionnaire en ligne, wordreference.com, qui est plus complet et plus fiable !

  2. Gustave G. janvier 5, 2010 à 5:44

    Comme je l’ai souvent lu sous la plume de naïfs: la traduction automatique n’est pas parfaite, évidemment, mais au moins on comprend en gros le sens du message.

  3. Sabine janvier 8, 2010 à 6:45

    Parti rejoindre ses ancêtres ? Parti pour un monde meilleur ? Monté au paradis ? Allé à la rencontre de son Créateur ? Parti manger les pissenlits par la racine ? On pourrait imaginer une traduction par Google Translate de “departed” qui inclurait toutes les expressions utilisées dans le sketch du Perroquet mort des Monty Python… Après tout, Wolfram Alpha a bien une référence à “Sacré Graal !”.

  4. Gustave G. janvier 20, 2010 à 8:00

    Les traductions de Google mélangent le meilleur et le pire, on pense à ces fous qui tantôt vous tiennent des propos fort sensés, tantôt déraillent complètement. Et débrouillez-vous pour séparer le bon grain de l’ivraie. Le pire, c’est qu’il suffit de changer un mot, voire une lettre, voire la casse d’un mot pour tomber dans l’erreur. En traduisant pour Wikipédia un article sur un rabbin, j’en ai eu un exemple superbe; demandez: «A deaf person can use an electric hearing aid on Shabbat» et l’on vous donne: «Une personne sourde peut utiliser une prothèse auditive électrique sur Shabbat». C’est parfait, se dira-t-on; on ne dit pas «sur Shabbat», mais c’est une broutille. Seulement, essayez de changer «A» en «a» et écrivez: «a deaf person can use an electric hearing aid on Shabbat»; cette fois ce sera: «une personne sourde NE peut utiliser une prothèse auditive électrique sur Shabbat». Selon que vous écrirez avec une majuscule ou une minuscule la réponse sera vraie ou fausse. Imaginez un chef d’entreprise voulant économiser quelques sous en se passant d’un traducteur humain et qui lise: «Je ne puis vous recevoir» alors qu’on lui écrivait le contraire… et c’est par dizaines de milliers qu’il peut perdre des euros.

  5. Gustave G. mars 5, 2011 à 8:40

    Je viens de vérifier sur Google translate et cette fois la traduction est exacte, majuscule ou non. J’avais déjà signalé plusieurs erreurs sans le moindre résultat mais le blog de Céline semble plus efficace, merci à elle. Il faut savoir où présenter ses réclamations.

Les commentaires sont fermés.