J’ai pensé qu’il serait utile de revenir sur l’année 2009 et de me fixer quelques vagues orientations objectifs pour 2010.
Après mon déménagement à Leeds, 2009 devait être l’année du farniente, de la découverte d’une belle région et de la résurrection de mon espagnol moribond. Que nenni. Au lieu de cela, incapable de refuser des projets intéressants pour d’excellents clients, j’ai connu l’année la plus chargée de toute ma carrière. Échec sur toute la ligne donc si l’on se fie à mes intentions originales, mais j’ai quand même accompli deux ou trois trucs :

  • Sur 60 factures, 5 ont été envoyées à des bureaux de traduction. J’ai consolidé ma base de clients directs, ce dont je suis contente. Bien que j’aie formé un partenariat efficace et plaisant avec les agences de traduction avec lesquelles je travaille, je préfère développer des relations à long terme avec mes clients, ce qui me permet de leur offrir le meilleur service possible
  • J’ai procédé à une refonte complète de mon système de facturation et de comptabilité (voir mon billet sur la comptabilité des indépendants)
  • J’ai donné une présentation devant des étudiants français
  • J’ai assisté à trois webinars et un atelier. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est un sacré progrès par rapport à 2008 (0 webinars et 0 ateliers)
  • Je me suis familiarisée avec les médias sociaux : j’ai appris comment utiliser Twitter dans un contexte professionnel, j’ai laissé tomber LinkedIn pour des questions d’éthique et je suis en train de réfléchir à la manière de me servir de Facebook
  • J’ai transformé ce site Web, qui représente mon principal outil marketing
  • J’ai mené pas mal de recherches sur d’autres outils de traduction et de productivité

En 2010, j’ai l’intention de :

  • Me remettre à l’espagnol, cette fois à l’aide des podcasts et fiches techniques de Notes in Spanish
  • Commencer à utiliser un logiciel de reconnaissance vocale (sans doute MacSpeech) et OmegaT
  • Continuer à assister à des webinars et ateliers, et si possible à une conférence
  • Décrocher un nouveau client dans le domaine du développement international, qui m’intéresse particulièrement (stratégie à déterminer)
  • Devenir membre de l’Institute of Translation and Interpreting
  • Faire du réseautage au sein de la communauté professionnelle de Brighton une fois que j’aurai déménagé
  • Moins négliger mon blog
  • Accepter au moins une invitation à donner une présentation
  • Suivre de près l’évolution de la traduction (crowdsourcing, traduction collaborative etc.)

Et vous, avez-vous des objectifs ?

De | 2016-10-18T15:48:57+00:00 15 janvier 2010|La traduction freelance|14 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

14 Réaction

  1. Sabine janvier 15, 2010 à 4:51

    N’hésitez pas à me contacter pour toutes questions sur OmegaT, que j’utilise avec plaisir depuis plusieurs mois.
    La constitution de glossaires est particulièrement facile et peut se faire à partir de TextEdit.
    Il faut disposer d’OpenOffice, mais vous le savez certainement.
    Mes propres résolutions sont nombreuses, et consistent notamment à me doter d’un site Internet !

  2. céline janvier 15, 2010 à 4:53

    Super, merci ! Et tiens-moi au courant quant au développement de ton site.

  3. Sara janvier 15, 2010 à 4:56

    Comme toi, l’année 2009 a été la plus chargée que j’ai vécue depuis que je me suis mise à mon compte en 2003 ! J’ai commencé à (re)faire du sport regulièrement, ce qui m’a aidée à tenir pendant les coups de speed professionnels.
    En 2010 mon défi majeur c’est de réussir la création de ma nouvelle entreprise (SFM Traduction deviendra SFM Traduction SARL dans 75 jours), entretenir des relations enrichissantes avec mes nouvelles associées, et continuer à développer mon (bientôt “notre”) activité auprès de clients directs.
    Bonne année 2010 !

  4. céline janvier 15, 2010 à 5:02

    Sara, félicitations pour la nouvelle identité de ton site, il est superbe. Bizarre qu’on ait été si occupée en pleine crise mondiale, non ?
    Tous mes voeux de réussite pour 2010 !

  5. Nico janvier 16, 2010 à 11:35

    Bonjour et meilleurs voeux Céline.
    Très égoïstement, c’est cette résolution qui m’intéresse le plus te concernant “Moins négliger mon blog”…
    Il est bien trop intéressant pour être laissé à l’abandon.
    L’attente est longue entre deux articles. 🙂
    @u plaisir !

  6. céline janvier 16, 2010 à 12:34

    C’est gentil Nico, je fais plus d’efforts en 2010, promisjuré.

  7. Catherine JAN janvier 17, 2010 à 8:25

    Happy New Year!
    I would like to find more direct clients and network with other colleagues.
    Best of luck with your 2010 resolutions,
    Catherine

  8. Virginie janvier 24, 2010 à 11:03

    Bonne année Céline !
    Une phrase dans ce compte-rendu m’intrigue : “j’ai laissé tomber LinkedIn pour des questions d’éthique”. Quid ?

  9. Sandra Mouton janvier 27, 2010 à 5:36

    Comme Virginie, je suis intriguée par l’allusion aux problèmes éthiques posés par LinkedIn. Je m’interroge sur les moyens d’utiliser ce site pour le développement professionnel et ça m’intéresserait donc vraiment d’avoir ton avis.

  10. céline janvier 27, 2010 à 9:43

    @Virgine et @Sandra : Quand la direction de LinkedIn a décidé de traduire son site en plusieurs langues, elle a envoyé un message à plusieurs pros de la traduction, dont moi, contenant la question suivante : “Qu’est-ce qui vous inciterait à traduire le site de LinkedIn ?” Parmi les options se trouvaient “un badge LinkedIn”, “Parce que ça m’amuse”, mais un éventuel paiement n’en faisait pas partie.
    Je pense que le crowdsourcing peut représenter une bonne stratégie pour certains organismes, mais ici, il s’agissait d’un site commercial censé aider ses membres à progresser dans leur carrière professionnelle. J’ai pensé que cet email révélait un tel manque de respect pour ma profession que je n’ai plus eu envie de participer à un site qui, visiblement, se préoccupe peu de mes intérêts professionnels.

  11. Cécile février 2, 2010 à 8:21

    Salut Céline,
    Je suis toujours avec intérêt ton blog (même si je réagis un peu tard à ce billet ^^) et je me retrouve bien dans la plupart de tes résolutions 2010. Installée depuis moins d’un an, je tâtonne encore beaucoup et tes conseils me sont précieux. C’est notamment grâce à la présentation que tu nous avais faite à Lille que j’ai participé à 2 conférences et 1 journée de formation donnée par la SFT en 2009, que j’ai créé mon site Internet et me suis inscrite sur LinkedIn et Twitter. Cela dit, j’ai beaucoup de mal à optimiser mon compte Twitter et à comprendre comment l’utiliser professionnellement… Si tu as 2 ou 3 tuyaux (et un peu de temps), je suis preneuse !
    Merci ;-D

  12. céline février 2, 2010 à 8:44

    Dis donc, il est super ton site ! J’aime beaucoup le design, félicitations. J’ai déjà écrit un billet sur Twitter (https://www.nakedtranslations.com/en/2008/twitter) mais il est peut-être temps d’en préparer un autre fondé sur mon utilisation intensive des derniers mois !

  13. Cécile février 2, 2010 à 8:53

    Merci pour ta réponse rapide et tes compliments 😀 Il faut que je le remette un peu à jour (c’est au programme…)
    Je vais aller jeter un coup d’œil audit billet et je guette l’apparition du prochain !

  14. Sandra Mouton février 8, 2010 à 10:15

    Bonjour Céline,
    Merci pour ta réponse à propos de LinkedIn. Entretemps, j’avais eu vent de la controverse. Effectivement, une proposition de travail contre un “cadeau Bonux”, ça donne une sale image du site.

Les commentaires sont fermés.