disappearing road
En mai, j’ai fait un peu de ménage sur ce site, et j’ai parlé de deux outils que j’ai utilisés à cet effet, notamment pour repérer les liens brisés. Ceux-ci surviennent quand un site disparaît, ou quand une page est déplacée. Non seulement ils sont désagréables pour l’utilisateur de votre site, mais ils peuvent aussi mener à des pénalités au niveau du référencement site par Google, car ils sont symptomatiques d’un site mal géré.
Croyez-le ou non, mais j’ai quand même fini par réussir à supprimer tous les liens périmés sur mon site. Au cours de ce travail, j’ai appris que ce phénomène porte un nom : le linkrot (or link rot). Comme toujours avec la terminologie dans le domaine technologique, ce terme a été tout simplement emprunté tel quel en français, ou traduit littéralement par « pourrissement des liens », et surtout par la périphrase « problème des liens brisés/périmés/obsolètes ».
Ce phénomène me fait hésiter à publier trop de liens à l’avenir. Au lieu de me contenter d’utiliser un lien menant au contenu intéressant, je pense que je vais aussi citer le passage pertinent, de manière à ce que mes billets conservent leur substance. Pour les utilisateurs de Mac, j’ai trouvé un excellent allié contre la déliquescence des liens.
Photo prise par moi sur la route menant à l’île de Lindisfarne

De | 2016-04-08T13:58:55+00:00 16 octobre 2012|Marketing et networking|1 commentaire

À propos de l'auteur:

Celine

Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

Un commentaire

  1. Le vieux Gustave novembre 7, 2012 à 4:39

    Un article «Link rot» existe dans la wikipédia anglophone; j’ignorais l’expression, comme j’ignore tant de choses, mais peut-on tout connaître? Croiriez-vous que c’est en relisant une traduction que j’ai appris récemment, à un âge tout de même avancé, ce qu’est un «soutien-gorge pigeonnant»? Pour en revenir à «Link rot», il semble que, pour les équivalents allemand, danois, polonais et russe wikipédia préfère un terme signifiant «lien mort» et en espagnol «lien brisé». La wikipédia francophone ne dit rien du tout; il serait possible de traduire mais j’aime mieux laisser aux omniscients qui y pullulent le soin de se débrouiller tout seuls. On trouvera bien un article «Erreur HTTP 404» mais, de façon curieuse, cliquer sur les notes 2 ou 3 nous renvoie à un message «La page est introuvable» ou «La page demandée n’est malheureusement pas disponible». Il est bon de prêcher d’exemple mais pas à ce point.

Les commentaires sont fermés.